• pdf

Master Ecologie humaine

Contact(s)

Composante :Scolarité, UFR Sciences des Territoires et de la Communication

Contact(s) administratif(s) :

Vous êtes titulaire :
  • d'un diplôme français
  • d'un diplôme étranger

Enseignant(s) responsable(s) :

En bref

Langues : Français

Lieu d'enseignement : Bordeaux et agglomération

Durée : 2 année(s)

Crédits ECTS : 120

Niveau d'études : BAC +5

Formation initiale : Oui

Formation continue : Oui

Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales
Mention : Gestion des territoires et développement local

Présentation

- Situer, collecter, porter un regard critique sur la donnée. Produire et décoder des métadonnées
- Synthétiser un corpus de données et le problématiser afin de produire des formes d'écriture scientifique.
- Maîtriser les théories et les concepts propres aux spécificités thématiques de chaque parcours.
- Analyser une problématique de manière globale (systémique) et transversale (interdisciplinaire)
- Traduire une commande en protocole d'analyse
- Etre capable de se positionner en tant qu'expert et d'adopter une posture éthique en situation
- Identifier, catégoriser et situer les acteurs d'un territoire.
- Maîtriser les bases des processus de médiation entre acteurs du monde professionnel, les modalités de mise en place d'une scène de médiation, la place et l'importance de l'animation
- Analyser leurs interactions, les représentations dont ils sont porteurs ainsi que les types de discours
- Mobiliser des méthodes et outils dans le diagnostic et la gestion des territoires et milieux naturels
- Sensibiliser et former aux démarches de développement durable
- Mettre en oeuvre des politiques de management environnemental dans les entreprises et les collectivités

Objectifs

Le parcours Ecologie humaine est consacré aux relations entre l’homme et ses environnements, en raison de la place grandissante accordée aux conséquences environnementales des activités humaines, et au développement de modes de production et de consommation responsables moins impactants. Pour cela, le parcours s’inscrit dans une démarche d’écologie humaine au travers de trois composantes majeures que sont l’écologie biologique (enjeux liés aux impacts sur les milieux naturels), l’écologie familiale (enjeux liés aux modes de consommation dans la sphère domestique et publique) et l’écologie industrielle et territoriale (enjeux des systèmes de production-consommation en lien les dimensions territoriales

Pour répondre aux enjeux écologiques et aux attentes sociales qui en découlent, les compétences développées sont à la fois conceptuelles, méthodologiques et opérationnelles pour :

  • faire face à la complexité des problématiques environnementales
  • mobiliser une diversité de méthodes et d’outils dans les diagnostics et la gestion des territoires et des milieux naturels (caractérisation des habitats naturels, étude d’impact, biosurveillance)
  • sensibiliser et former divers publics aux démarches de développement durable (éducation à l’environnement et au développement durable)
  • mettre en œuvre des politiques de management environnemental dans les entreprises et les collectivités territoriales (gestion des émissions de gaz à effet de serre, système de management environnemental).

En relation avec leurs activités d’enseignement (master mention GTDL parcours EH, ENSEGID) et de recherche en écologie humaine (UMR PASSAGES, équipe d’accueil Géoressources et Environnement), les responsables de la formation ont tissé un réseau de collaborations avec les acteurs du territoire exerçant dans les domaines du développement durable au sens large, de la gestion de l’environnement et des ressources, de l’éducation, du management environnemental. Ce réseau contribue à mieux faire connaître les métiers de ces secteurs d’activités et à favoriser l’accessibilité aux stages et à l’insertion professionnelle.